Test Achats – Juillet/Août 2017

Mes parents sont abonnés à Test Achats, organisation indépendante au service des consommateurs depuis 1957…

Si j’en ai entendu parler dans les médias, je n’avais jamais pris la peine de feuilleter leur magazine.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (2)

Avec ce numéro 621, il y avait le supplément « Budget & Droits » ainsi qu’un calendrier des fruits et légumes (production belge). On retrouve en vert la saison originelle et en blanc, la saison prolongée qui nécessite plus d’énergie car ils sont cultivés en serre chauffée ou conservés en chambre froide sur une longue période.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (3)

A l’arrière du calendrier, on retrouve une liste avec dix légumes oubliés ou particuliers, avec leur valeur nutritive et des conseils de préparation.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (4)

Moi qui souhaite privilégier les fruits et légumes de saison, c’est tout juste 😉

Passons au supplément « Budget & Droits ». J’avoue l’avoir feuilleté rapidement. Ce ne sont pas des sujets qui m’intéressent vraiment…

Un article a retenu mon attention: « Des monnaies alternatives à l’euro » (P. 26 à 28). J’y apprends qu’en général, ce sont des monnaies citoyennes. Sauf à Gand.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (9)

Les torekes gantois ont été pensés par les pouvoirs publics dans le but de louer des potagers aux habitants du quartier de Rabot. Il est possible de gagner des torekes en participant à l’entretien et l’embellissement du quartier notamment. On peut les utiliser pour faire ses courses dans certains magasins bio, pour se déplacer en transport en commun, aller au cinéma, etc.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (1)

Super initiative, non?

J’en viens au magazine principal…

En page 6, on nous informe sur les trois cauchemars du recyclage.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (5)

Page 34, je suis impatiente de lire l’article « 100% durable, ça n’existe pas » de Gwendolyn Maertens et Daisy Van Lissum.

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (6)

On met en avant une « experte en agriculture et alimentation, présidente du conseil d’administration de Wageningen University & Research »: Louise O. Fresco.

Ça commence fort… « Le frais n’est pas en soi meilleur que le préparé ou le surgelé, le bio n’est pas nécessairement plus durable que l’élevage classique, le pain et les sucres ne sont pas l’ennemi ».

Mouais… Un peu contradictoire de nous dire plus loin qu’il faut donc manger moins de sucres, vu qu’ils ne sont pas l’ennemis…

Test Achats 621 Juillet - Août 2017 (7)

« Fresco juge peu réaliste le concept d’une agriculture artisanale à petite échelle, aussi sympathique qu’elle puisse paraître. Elle trouve par contre un réel potentiel à un possible scénario du futur: celui d’une agriculture urbaine souterraine à grande échelle, sous la lumière de lampes LED peu énergivores. » On est sérieux, là???

« Fresco ne voit guère de salut dans le retour à des méthodes traditionnelles, mais elle juge positifs l’industrialisation de l’agriculture et les rendements améliorés qu’elle apporte. »

« La pollution, le bien-être animal et les gaspillages doivent évidemment être pris en considération, mais ce n’est pas une raison pour perdre de vue l’efficacité alimentaire, estime Fresco. »

Le meilleur pour la fin? « Les vaches en étable consomment en effet moins d’énergie et émettent moins de gaz à effet de serre. » En parlant des petits potagers chez les particuliers: « C’est sympathique, mais ce n’est pas une solution durable au sens large du terme. Il n’est pas possible que chacun se mette à produire sa propre nourriture. Seule une production à grande échelle peut nourrir toutes les bouches de l’univers. »

J’ai fait quelques recherches sur le net.

Je lis que Louise O. Fresco est présidente de Wageningen UR, un consortium Wageningen University et DLO Research Foundation, depuis 2014.

Wageningen UR

Sur le site Wageningen UR, on peut voir que les employés et les étudiants travaillent pour les gouvernements mais également des entreprises, notamment dans les domaines de l’alimentation et la production alimentaire et la santé…

Wageningen

Suis-je étonnée de lire, au sujet de Wageningen UR: « Controversy has emerged over its research partnerships with the agrochemical and GM industry. »? (source ici)

En tout cas, je reste méfiante de ce genre de discours qui prône une agriculture urbaine souterraine à grande échelle et l’efficacité alimentaire par la science et l’industrialisation de masse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :